Restez connecté à l'univers CDLK

Mars 2021

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
Rétrospective 2020 avec la contribution de Syrtals Cards

L'année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19. Les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement (fermetures règlementaires de magasins, confinements, limitation des déplacements, couvre-feu, etc.) ont bouleversé le quotidien et les habitudes des Français.

La Fintech CDLK, spécialisée dans l'exploitation de la data de paiement, et le cabinet de conseil Syrtals Cards, expert dans les domaines de la monétique et des moyens de paiement digitaux, co-publient une rétrospective 2020 permettant de revenir sur l'impact de ces événements au sein des principaux secteurs de consommation, et par canal d'achat (en magasin ou online).

Le Baromètre représente l'un des cas d'usage de l'exploitation des données carte bancaire. Il repose sur un moteur de catégorisation dit "intelligent", qui constitue le coeur de la plateforme Big Data développée par CDLK. 

Pour recevoir le Baromètre complet, contactez-nous en précisant votre demande.

Les soldes d'hiver n'ont pas relancé la consommation

Les soldes d'hiver n'ont pas relancé la consommation

Tags : Baromètre Carte Bancaire CDLK COVID-19

Février 2021

Article Le Parisien paru le 17 février 2021
Pour retrouver l'article de presse complet, cliquez ici.

Alors que le Covid s'est invité dans nos vies depuis bientôt un an, il n'a pas fini d'influencer la consommation des Français. En ce début d'année, entre le 1er janvier et le 13 février, les dépenses, tous secteurs confondus, ont ainsi baissé de 9 % par rapport à la même période de l'année dernière d'après le Baromètre « Payment Data CDLK – Impact Covid-19 » que nous dévoilons en exclusivité et qui se base sur les achats effectués par un échantillon de 150 000 porteurs de carte bancaire.

Voir plus

Et, comme depuis le début de la crise sanitaire, toutes les activités ne sont pas impactées de la même manière. « Gardons en tête qu'il y a des secteurs entiers quasi à l'arrêt et/ ou fermés ainsi que des contraintes de déplacement, rappelle Benoît Gruet, président et cofondateur de CDLK. Ce -9 % comparé aux six premières semaines de 2020 où il n'y avait pas encore le Covid n'est donc pas si catastrophique. » Sans surprise, la chute est surtout vertigineuse pour les dépenses liées aux voyages (-79 %), à la restauration (-54 %) ou encore à l'automobile et à la moto (-18 %), essentiellement parce qu'on achète moins de carburants.

Alimentation et décoration de la maison

Une partie des sommes non dépensée dans les restaurants ou les loisirs a été reportée sur d'autres types d'achats, notamment en lien avec l'alimentation (+ 17 %) que ce soit à la fois les supermarchés, les supérettes ou les commerces de bouche, chez les spécialistes généralistes du commerce en ligne que sont les Amazon et Cdiscount (19 %) ou encore pour tout ce qui est lié à l'équipement de la maison et du jardin (+ 21 %). Là où ils le peuvent, les Français continuent donc à se faire (un peu) plaisir, en s'occupant soit de leur intérieur soit en investissant dans le mieux manger. Comme en 2020. En revanche, ils n'ont pas cherché spécialement à renouveler leur garde-robe ni vraiment à profiter des promotions.

Habituellement en janvier, l'économie connaît en effet un sursaut d'activité avec les soldes d'hiver. Mais cette année, « c'est loin d'être un succès », pointe Benoît Gruet. Ainsi, sur les trois premières semaines de cette période promotionnelle (du 20 janvier au 9 février), la baisse des dépenses globales est de 6 % par rapport aux 21 premiers jours de soldes de l'an dernier (du 8 au 28 janvier 2020). Là aussi, l'e-commerce se porte toujours à merveille (+25 %) tout comme le secteur maison et jardinage (+ 29 %) mais aussi les activités liées à la beauté et au bien-être (+ 6 %), probablement davantage boostées par la menace qui pesait alors sur la France d'un confinement imminent.

Une baisse de 12 % dans la mode déjà très impactée

En revanche, pour les enseignes de mode et accessoires, d'habitude très prisées pendant cette période, les dépenses ont baissé de -12 % par rapport à l'an dernier. Malgré les réductions à gogo annoncées dans les magasins, désireux d'écouler les stocks, le secteur souffre toujours autant. Sous les effets du télétravail et de la fermeture des lieux de loisirs et de divertissement, les Français ressentent certainement moins le besoin d'investir dans une nouvelle paire de bottes ou une robe.

Le contexte général n'a guère été propice non plus à flâner dans les boutiques à la recherche des bons plans. L'instauration du couvre-feu à 18 heures, cinq jours avant le début des soldes, puis la fermeture tout début février des centres commerciaux de plus de 20000 mètres carrés a certainement eu un impact. Et cela se note dans la courbe des dépenses. « Entre les samedis 9 et 16 janvier, date de la mise en oeuvre du couvre-feu, la diminution des dépenses est de 15 %. Sous l'effet des soldes qui débutent le 20, cela remonte un peu sur les quinze jours suivants, avec un pic à + 29 %, avant de baisser à nouveau début février », décrit Benoît Gruet.

Un petit effet Saint-Valentin sur les bijoux

Si on se concentre uniquement sur le secteur de « mode et accessoires » les dépenses ont certes « bondi » de 82 % entre les samedis 16 et 23 janvier. Mais l'effet a été de très courte durée puisque la décrue a débuté avant même la fin du mois avec un niveau de dépenses dans les premiers jours de février équivalent à celui de début janvier. Autant dire que la prolongation des soldes annoncée cette semaine par le gouvernement devrait avoir très peu de conséquences. A noter toutefois un effet « Saint-Valentin » pour les enseignes de bijoux et montres où les dépenses ont légèrement augmenté la semaine dernière à l'approche de la fête des amoureux.

Fermer

Décembre 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 11 - actualisée au 4 décembre 2020]

Avec la 11ème édition du Baromètre Payment Data, nous continuons de suivre les tendances de consommation, notamment avec la réouverture des commerces et le Black Friday. Le choc du reconfinement fin octobre a-t-il été aussi fort que le premier ? Comment en mesurer l'intensité secteur par secteur ? Comment évolue le mix des achats online vs offline ? Quels sont les premiers indicateurs de dépenses suite à la réouverture des commerces à la fin novembre et au Black Friday ?

Face à ces nombreuses interrogations, le Baromètre Payment Data CDLK apporte des éléments de réponse sous forme d'indicateurs chiffrés. La technologie utilisée par CDLK pour faire parler la donnée bancaire repose notamment sur une solution de catégorisation automatique des dépenses unique sur le marché en termes de fiabilité et de niveau de granularité. L'étude est basée sur le niveau de dépenses réalisées par carte bancaire d'un échantillon anonymisé de plus de 150 000 consommateurs réguliers. Les indices sont calculés sur une moyenne mobile de 7 jours. 

Les principaux insights observés au 4 décembre 2020 : 

  • Depuis le 28 novembre et le début d'un semi-déconfinement, on observe une nette reprise des dépenses pour atteindre, en une semaine, un niveau relativement élevé : les effets conjugués de la réouverture des commerces et du Black Friday ont permis de remonter d'un indice 75 à la mi-novembre à un indice 120 au 4 décembre 2020. 
     
  • En vision plus large, le second confinement a été moins violent que le premier (-25% de dépenses carte en novembre contre -50% au printemps) : moins d'effet de surprise, moins de contraintes, davantage de commerces classés comme « essentiels ».
     
  • Sur la journée du Black Friday (4 décembre 2020) on observe un niveau de consommation [...] Pour lire la suite et prendre connaissance du baromètre complet avec son mix online vs offline, zoom secteurs & sous-secteurs, merci de formuler votre demande sur ce lien.

Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du reconfinement réalisé par  BFM TV, et partagé par Emmanuel Lechypre. 

Novembre 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 10 - actualisée au 6 Novembre 2020]

Actualisation du Baromètre CDLK en ce début novembre 2020, après une semaine de reconfinement. À J+8 de la mise en place du dispositif de fermeture des commerces "non-essentiels", quelles sont les premières observations tirées sur la tendance de consommation des français?
 
Pour rappel, le Baromètre Payment Data CDLK, lancé lors du premier confinement, permet de monitorer avec précision la tendance de consommation secteur par secteur et selon le type d'achats : en magasin ou online.
 
Cette étude est basée sur le niveau de dépenses réalisées par carte bancaire d'un échantillon anonymisé de plus de 150 000 consommateurs réguliers. Les indices sont calculés sur une moyenne mobile de 7 jours, avec pour indice 100 le 1er mars 2020.
 
Le Top 8 des insights observés suite à la 1ère semaine de reconfinement :
 
1 - Globalement, les indicateurs sont en forte baisse sur les différents secteurs avec le reconfinement sauf pour le E-commerce. La baisse enregistrée en 8 jours est radicale mais il est peu probable que la chute de consommation enregistre un point aussi bas que celui connu lors du premier confinement.
 
2 - La part des dépenses online tous secteurs atteint 44%, un niveau proche de celui constaté lors du premier confinement.
 
3 - Le E-commerce a atteint début novembre son niveau le plus haut (indice 148) depuis le 1er mars.
 
4 - Les achats Alimentaires et Hypermarchés sont en baisse mais restent à niveau proche de l'indice 100.
 
5 - Sur les 3 secteurs Maison & Jardin & AnimalerieMode & Accessoires et Beauté & Bien-Être, un léger pic a été observé avant le reconfinement, suivi d'une chute des dépenses dès le 30 octobre.
 
6 - On constate un pic des achats fin octobre sur le secteur Enfance et son sous-secteur Jeux & Jouets. Une tendance qui peut s'expliquer par l'effet des vacances de la Toussaint et fête d'Halloween, auquel s'ajoute probablement une anticipation des achats pour Noël. L'indice est monté à 176 la veille du reconfinement (versus 119 à la même date en 2019).
 
7 - Au sein du secteur Culture & Loisirs tous les indicateurs sont en baisse, sauf sur le sous-secteur Gaming.
 
8 - Le secteur Cafés, Bars & Restaurants est passé sous la barre de l'indice 100 depuis la rentrée de septembre.
 
 
Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du reconfinement réalisé par  BFM TV, et partagé par Emmanuel Lechypre. 
 
Les graphiques 1 & 2, illustrant l'évolution des dépenses tous secteurs avec part des achats offline vs online, sont disponibles ici.
 
Pour recevoir l'infographie globale, avec zoom sur les principaux secteurs (Maison & Jardin; Mode & Accessoires; etc), contactez-nous via ce lien en précisant votre demande.

Août 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 9 - Période du 1er Mars au 21 août 2020]

En cette fin de période estivale, nous faisons le point sur les tendances de consommation des français durant l'été, grâce à la 9ème édition de notre baromètre.

L'indice global le plus haut de l'été est constaté la 1ère semaine du mois de juillet (106).
 
Cafés, Bars & Restaurants - Le secteur passe en juillet au dessus de la valeur 100 de l'indice, une première depuis mars. Si les Bars & Tabacs étaient repartis dès début juin à un niveau avant crise, c'est au tour des Restaurants de retrouver un niveau significatif début juillet, excepté pour la Restauration rapide.
 
Hotels & Hébergements - Les vacances auront favorisé le secteur, boostant particulièrement les réservations sur le mois de juillet. Les Locations saisonnières sont largement bénéficiaires, avec un pic des réservations la 1ère semaine de juillet (indice 257). Les Hôtels ont quant à eux atteint un niveau supérieur à 100 à partir de la 2ème semaine d'août. Cet indice masque un contraste très probable entre les régions.
 
Voyage - L'été n'aura pas permis au secteur du Voyage, particulièrement touché par la crise, de retrouver un niveau avant crise. L'indice du secteur rechute à 35 au 21 août. Le transport aérien et les agences de voyages restent les 2 sous-secteurs les plus touchés.
 
Auto-Moto - L'indice du sous-secteur « Locations de voiture » gagne 35 points en 1 semaine début juillet. Les locations sont depuis assez stables, avec un léger pic la 1ère semaine d'août. 
 
Mode & Accessoires - Un pic d'achats est observé au lancement des soldes d'été (15 juillet), dont le sous-secteur Chaussures semble avoir particulièrement bénéficié, atteignant à indice supérieur à 260.
 
Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter   via ce lien, en précisant votre demande.

Juillet 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 8 - Période du 1er Mars au 26 juin 2020]

Cette 8ème édition du baromètre analyse la tendance de consommation globale en France, en incluant un zoom sur les secteurs  "Bars & Restaurants", "Voyage" et "Hôtels, Hébergement", derniers secteurs à observer en terme de reprise.

Globalement, la tendance de consommation tous secteurs confondus se stabilise, avec un indice global fin juin à 90, qui s'explique par l'effet classique "fin de mois" habituellement observé. 

Depuis l'autorisation de leur réouverture graduelle, l'indice  des "Cafés, Bars & Restaurants" continue de progresser, atteignant désormais un indice 87 en fin de mois.

En cette période pré-estivale, il nous a semblé intéressant de zoomer sur les dépenses au sein des secteurs du "Voyage" (incluant celles liées aux transports) et des "Hôtels, Hébergement". Ces secteurs restent bien en deçà du niveau avant crise, mais regagnent peu à peu depuis la fin du mois de mai, notamment dans la location saisonnière qui superforme son indice avec un pic à 175, à relativiser compte tenu de la saisonnalité. 

Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter   via ce lien, en précisant votre demande.

Juin 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 7 - Période du 1er Mars au 19 juin 2020]

La 7ème édition de notre baromètre permet de continuer à suivre la reprise de la consommation en France, avec une vision des dépenses par secteur et sous-secteur.

Pour rappel, l'outil est basé sur les dépenses carte bancaire d'un échantillon de plus de 150 000 consommateurs anonymisés. Les indices sont calculés avec pour référence (indice 100) le 1er mars 2020.

Quelques insights à partager au 19 juin :

Après être monté à un indice 104 début juin, l'indice global des dépenses baisse (91).

Le secteur Bars & Restaurants est toujours en progression, sans toutefois revenir à niveau avant-crise (indice 78).

Les secteurs du Voyage et des Hôtels / Hébergement restent les plus touchés, avec des indices qui peine à progresser (entre -40 et -60% du niveau pré-confinement).

 

Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du déconfinement réalisé par  BFM TV, et partagé chaque vendredi par Emmanuel Lechypre. 

Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.

Juin 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 6 - Période du 1er Mars au 12 juin 2020]

La 6ème édition de notre baromètre permet de continuer à suivre la reprise de la consommation en France, avec une vision des dépenses par secteur et sous-secteur.

Quelques insights à partager au 12 juin :

1/ L'indice global est monté, pendant la semaine du 8 juin, à 104 pour redescendre à 96 le 12 juin

2/ A l'occasion de la Fête des mères, on constate un pic des dépenses le week-end du 6 juin au sein des sous-secteurs Fleurs & Jardin (indice 254), Parfumerie (144) et Bijoux (171)

3/ Le secteur Bars & Restaurants continue sa progression pour atteindre un indice 72

4/ Au sein du secteur Alimentation, succès des Poissonneries (indice 178)

5/ Dans le secteur Sport, après le Golf, c'est au tour du sous-secteur Tennis de monter en flèche (indice 233) suite à la réouverture des courts le 8 juin.

 

Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du déconfinement réalisé par BFM TV , et partagé chaque vendredi par Emmanuel Lechypre. 

Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.

Juin 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 5 - Période du 1er Mars au 5 juin 2020]

La 5ème édition du baromètre intègre les tendances de consommation suite à l'annonce du déconfinement Phase 2, marqué par la réouverture des bars et restaurants. Un focus sur les secteurs Sport et Enfance y a été ajouté.

Quelques insights à partager au 5 juin :

1/ Lente remontée pour le secteur Bars & Restaurants (indice 55)

2/ Le bon maintien des secteurs Maison & Jardin (159), Mode (140) et Alimentation (118)

3/ Le boom des dépenses au sein du secteur Enfance depuis début mai (132)

4/ La lente remontée des secteurs Voyage (40) et Hotels, Herbergement (62)

5/ Le boom du sous-secteur Golf  (218)

 

Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du déconfinement réalisé par BFM TV , et partagé chaque vendredi par Emmanuel Lechypre. 

Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.

Le Baromètre CDLK sur France Info

Le Baromètre CDLK sur France Info

Tags : Baromètre CDLK COVID-19

Juin 2020

Le Baromètre Payment Data CDLK pour le chiffre éco du jour sur France Info ! 

  • Chute des dépenses carte bancaire à -34% sur la période du confinement (début mars à fin mai 2020)
  • Les secteurs Maison & Jardin, Mode et Alimentation sur le podium
  • L'hôtellerie et les voyages parmi les secteurs les plus touchés. 
 

Juin 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 4 - Période du 1er Mars au 29 mai 2020]

2 semaines après le déconfinement, la 4ème édition de notre baromètre nous permet de suivre la reprise des habitudes d'achats des français, avec le niveau des dépenses carte bancaire effectuées par catégorie d'enseigne (secteurs, sous-secteurs), et distingo des dépenses en magasin versus online.

Quelques insights à partager au 29 mai :

1/ le boom du secteur Maison & Jardin (150)

2/ le redécollage vertical des secteurs de la Beauté (103) et des boutiques de Mode (118)

3/ le bon maintien de l'Alimentation, Super & Hypermarchés (110), comme de la VAD (106)

4/ la remontée en pente douce de l'Auto-Moto depuis début mai (76)

5/ les secteurs toujours en berne sont l'Hébergement et le Voyage et les Bars & restaurants (38)

 

Ce Baromètre Payment Data contribue au tableau de bord du déconfinement réalisé par BFM TV, et partagé chaque vendredi par Emmanuel Lechypre. 

Pour recevoir les infographies complètes (tendances de consommation par secteur et sous-secteur /  mix des dépenses online vs offline par secteur), merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.

Mai 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 3 - Période du 1er mars au 15 mai 2020] 

La 3ème édition de notre baromètre permet de continuer à suivre les tendances de consommation au moment où la France connait ses premiers jours de déconfinement. 

L'outil (basé sur les dépenses carte bancaire d'un échantillon de plus de 150 000 consommateurs anonymisés) permet de répondre aux questions suivantes : 
- Quelle est l'évolution des dépenses carte bancaire au sein des principaux secteurs ? 
- Grâce à une granularité fine de la catégorisation, quelle est la situation observée au niveau des sous-secteurs ? 
- Au moment où les magasins rouvrent leurs portes de manière très contrainte, quelle est la tendance du mix dépenses physiques vs. online ? 
 

Quelques insights à partager : 

Globalement, à la mi-mai, le niveau général de dépenses continue sa lente remontée pour désormais se situer aux environs de 80% du niveau d'avant crise. Le rééquilibrage des achats entre le physique et le online a retrouvé son mix d'origine (voir infographie). 
 
Sans surprise, deux secteurs ont repris des couleurs:
- Le secteur "Beauté / Bien-être", dont le pic de dépenses s'explique principalement par la réouverture des coiffeurs, qui ont été pris d'assaut au déconfinement (voir infographie).
- Le secteur « Maison, Jardin & Animalerie » devient le secteur dont l'indice de dépenses est le plus haut - conjuguant effet de saisonnalité, réouverture des points de vente et limitation des trajets à 100 km (voir infographie).
 

Pour recevoir l'infographie complète, merci de nous contacter   via ce lien, en précisant votre demande.

Mai 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19
[Edition 2 - Période du 1er Mars au 7 mai 2020 avec % des dépenses carte bancaire par typologie : physiques vs online]

La crise sanitaire a-t-elle poussé massivement les consommateurs vers les achats à distance et dans quelle mesure ? Après avoir partagé début mai notre 1er baromètre de mesure d'impact de la crise sanitaire COVID-19 sur le niveau de dépenses des français secteur par secteur, nous poursuivons notre investigation en mesurant, cette fois-ci, le niveau de dépenses par canal : online ou physique. 

« Globalement, on sait que la crise Covid-19 avec ses mesures sanitaires a impacté violemment le commerce physique et a favorisé mécaniquement les achats à distance.  La part des achats online via carte bancaire, qui aura quasi-doublé sur la période de confinement au 7 mai, masque en réalité, comme indiqué dans notre première analyse, une situation très contrastée selon les secteurs. Comme l'indique notre focus, les dépenses liées aux achats pour la Maison indique un report  des ventes des produits Brun & Blanc sur le online » indique Benoît Gruet, CEO de CDLK.

Le baromètre produit par CDLK à partir des données anonymisées de dépenses carte bancaire indique dans un délais très court de quelques jours la situation chiffrée de la consommation avec un niveau de catégorisation des points de vente sans équivalent. Ceci autorise une vision claire du niveau réel de consommation des foyers par typologie de secteur et de sous-secteur.

« La 3ème édition du baromètre à venir incluant une semaine de déconfinement prévoit d'intégrer le suivi du mix des dépenses online vs offline. Car, au-delà de mesurer en détail dans cette période transitoire, l'intensité de la reprise des dépenses, l'un des intérêts de ce baromètre est de monitorer dans le temps le niveau de persistance de ce mix » précise Benoît Gruet, CEO de CDLK.

Pour recevoir l'infographie complète, ainsi que  le focus des dépenses du secteur "Maison, Jardin et Animalerie", merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.

Mai 2020

BAROMÈTRE PAYMENT DATA CDLK / IMPACT COVID-19  
[Edition 1 - Période du 1er Mars au 20 Avril 2020]

Cette étude repose sur le niveau des dépenses réalisées par carte bancaire d'un échantillon anonymisé de plus de 150 000 consommateurs réguliers. Cette analyse indicielle donne la tendance de consommation au quotidien, basée sur le niveau moyen des dépenses sur 7 jours mobiles. Cette moyenne mobile permet d'éviter les biais liés aux jours de la semaine et autres effets de décalage inhérents à la datation des données monétiques. La période observée démarre au 1er Mars 2020, avec en introduction une mise en perspective sur les 6 derniers mois. 

Pour cette analyse des tendances de consommation, nous avons opté pour une segmentation des dépenses par type de point de vente, obtenue grâce au moteur de catégorisation de la Payment Data Management Platform. Cette solution algorithmique permet de catégoriser automatiquement les transactions réalisées par carte bancaire en une vingtaine de secteurs, eux-mêmes subdivisés en une centaine de sous-secteurs. Le parti-pris est de concentrer l'analyse sur les principaux secteurs de consommation reflétant, sur la période, les tendances et leurs évolutions.

Analyse détaillée

Une fois le constat fait de la chute exceptionnelle des dépenses dans la semaine de la mise en confinement, qui a été déjà largement commentée, nous nous attachons ici à mesurer l'évolution de cette situation sur les 5 semaines suivantes...

Pour recevoir notre étude, merci de nous contacter  via ce lien, en précisant votre demande.